Trombinoscope – Promo7
11 octobre 2018
0

Le mot trombinoscope, issu du mot “trombine” qui signifie “visage/tête”, et du suffixe “-scope” qui vient du grec ancien “skopeîn” qui signifie “observer”, désigne un document sur lequel sont présentés les visages des membres d’un groupe quel qu’il soit.

Donc pour présenter la Promo 7 de la #FabNum, rien de mieux qu’un trombinoscope !
Notre version du trombinoscope ne se contente pas simplement présenter les portraits des membres de la Promo 7, elle permet aussi d’en apprendre un peu plus sur nous.

Il vous suffit juste de faire passer votre souris sur la photo d’un stagiaire pour faire apparaître une bulle informative sur lui, ses passions, ses motivations et dans quoi il voudrait se lancer après la Fabrique.

D’ailleurs cette année le Trombinoscope de la #FabNum adopte un nouveau look en prenant la forme symbolique d’une ruche ! Aussi, nous avons opté en faveur d’un paysage naturel pour changer du fond blanc habituel, déjà trop utilisé et pas très original.

Quels ont été les principaux apprentissages au cours de la création du Trombinoscope ?

Nous avons appris à manipuler Photoshop afin de rogner les photos et de les intégrer à un template.
Cela nous a permis de réaliser un montage global de l’ensemble des photos des stagiaires de la 7ème Promo.
Ensuite, nous avons appris à utiliser le site Thinglink qui permet de rendre interactives des images en intégrant du texte, des vidéos ou des liens vers des pages web.

Pour notre Trombinoscope, nous avons décidé de n’y intégrer que du texte par souci de lisibilité.
Nous avons aussi appris à récupérer des informations à l’aide d’interviews auprès des autres stagiaires et à rédiger des textes intéressants et qui donnent envie d’être lus.

Quelles ont été les principales difficultés ?

La plus grande difficulté a été la gestion des portraits à l’extérieur. Notamment l’éclairage, du matin à l’après-midi le soleil bouge et du coup l’éclairage diffère. De plus, il fallait trouver le bon cadre.

L’extérieur a son lot d’aléas qu’il fallait gérer.

Qui a fait quoi ?

Repérage des lieux des prises de vue : Youri, Adrien, Joffrey
Portraits : Adrien
Montage Photoshop : Swan et Josselin
Mener et rédiger les interviews : Ali et Raphaël
Création du Thinglink : Mohamed
Rédaction de cet article : Paul et Léa
Mise en ligne sur WordPress : Henrick

Laisser un commentaire